Femme tuée à la hache à Compiègne : concubin mis en examen

Oise : une femme tuée à la hache à Compiègne, son concubin mis en examen et écroué
          L'homme de 40 ans s'était présenté au commissariat de police de Compiègne. Une information judiciaire a été ouverte.

Un individu âgé de quarante ans s’est rendu au poste de police de Compiègne afin de se présenter aux autorités. Suite à cette démarche, une enquête judiciaire a été initiée pour faire la lumière sur les événements.

Un drame à Compiègne : une femme tuée à la hache par son concubin

Un drame s’est déroulé à Compiègne (Oise) le vendredi 5 juillet, où une femme a été tuée à la hache. Son concubin, âgé de 40 ans, s’est rendu au commissariat de police de Compiègne ce même jour et a avoué les faits. Selon le procureur Loïc Abrial, une dispute aurait éclaté au sein du couple, poussant l’homme à saisir une hache de petite taille et à frapper sa compagne.

Le corps de la victime, une femme transgenre de 55 ans, a été retrouvé à leur domicile commun. Une enquête pour « meurtre par concubin » a été ouverte, mais aucune indication ne permet pour le moment d’affirmer que la transition de genre de la victime aurait motivé le passage à l’acte criminel, précise le procureur.

Un mis en examen déjà connu de la justice

Le suspect était déjà fiché par la justice, avec des antécédents notamment pour des infractions financières et des violences volontaires remontant à plus de 10 ans, selon le procureur.

Les féminicides en France : des chiffres alarmants

En France, un féminicide se produit en moyenne tous les trois jours. Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, a déclaré qu’il y a eu 94 féminicides en 2023, après 118 en 2022. Le collectif NousToutes avait recensé, au 21 juin, 67 féminicides depuis le début de l’année 2024.

A lire aussi  Influenceuse Poupette Kenza mise en examen pour "tentative d’extorsion" et "association de malfaiteurs", incarcérée.

Source de l’article : Francetvinfo

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *